Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.

Actualité – Santé Canada rechercher 25,000 volontaire pour une étude sur le cannabis !

OTTAWA | Santé Canada est à la recherche de 25,000 volontaires pour une étude sur le cannabis alors que le nouveau gouvernement libéral de Justin Trudeau a demandé une étude clinique exhaustive pour étudier les effets de la marijuana sur le corps humain.

Plus de 25,000 Canadiens entre 18 et 65 ans prendront part à l’étude clinique qui se déroulera à l’échelle nationale, explique le porte-parole de Santé Canada, Jacques Samson.

« Nous voulons évaluer les impacts sur des fumeurs de cannabis expérimentés, qui en consomment déjà en grande quantité et cela depuis plusieurs années » assure-t-il. « Les participants recevront en contrepartie de l’étude du cannabis de qualité supérieur et en quantité suffisante pour leur consommation quotidienne » rajoute-t-il.

stats-penis-homme-2

 

Les retraités, les chômeurs et les assistés sociaux priorisés

« Nous cherchons des participants qui seront disponibles à temps plein pour fumer de la marijuana et plusieurs fois par semaine pour effectuer des tests cliniques » explique la directrice des opérations, Jeanne Laliberté. « Les gens qui sont en arrêt de travail, à la retraite, prestataire de l’assurance-emploi ou de l’assistance sociale seront évidemment priorisés » explique-t-elle.

« Plusieurs associations étudiantes de niveau collégial et universitaire nous ont aussi approché et se sont montré intéressé à collaborer à l’étude » ajoute-t-elle.

Se sacrifier pour la cause

Jean Hudon, 64 ans et retraité, dit n’avoir pas consommé de marijuana depuis plus de vingt ans, mais affirme être prêt à se sacrifier pour la cause.

« Le monde ils chialent que le pot est trop fort aujourd’hui, mais nous autres dans le temps, on fumait du mexicain et puis ça valait pas de la marde! » se remémore-t-il, visiblement amer. « Câlisse, nous on fumait du hash parce que le pot était à chier dans le temps et puis on se droppait des acides en plus, alors venez pas me dire que le pot d’aujourd’hui, il rend les jeunes mongols! » lance-t-il . « J’ai encore des flashbacks de quand j’avais 15 ans! » a-t-il admis à notre journaliste.

Les gens intéressés à participer à l’étude peuvent s’inscrire dès maintenant en remplissant un formulaire en ligne sur le site web de Santé Canada.

Partager a vos tout vos contact cet article !

À voir aussi

Exclusif – La sûreté du Québec aurait une idée de qui est le tueur de Cédrika Provencher !

Nous avons enfin des nouvelles de Cédrika Provencher, la sûreté du Québec aurait une idée ...